Prêt à relever le challenge ?

Localisez-vous pour connaître la consommation électrique de votre ville.

Veilles, consommations cachées… Faut-il tout débrancher ?

Beaucoup de nos appareils électriques du quotidien consomment de l’énergie en mode veille (vous le saviez peut-être), et même lorsqu’ils sont éteints (ça, on le sait moins). Sur une année, tous ces MiniWatts fantômes peuvent alourdir la facture électrique de 80 et 100 €. Avant de vous précipiter sur vos prises pour arrêter les fuites de courant, lisez ce qui suit…

 

Pourquoi les appareils consomment de l’électricité lorsqu’ils sont en veille ?

four en veilleQuand votre four ou votre chaîne hifi vous donne l’heure, c’est pratique, mais il faut des watts pour afficher l’horloge. Même chose pour la petite lumière indiquant que votre télévision, votre lecteur DVD ou Blu-Ray sont en veille, attendant le signal d’une télécommande pour se mettre en route.

Les objets connectés via WiFI ou Bluetooth (par exemple une enceinte ou une imprimante) ont besoin d’énergie non-stop pour communiquer et être piloté à distance. Votre électroménager aussi fait tourner le compteur quand il est en veille, avec des fonctionnalités telles que la détection de fuite d’eau sur une machine à laver.
Mais de tous les appareils au sommeil énergivore, l’ordinateur décroche l’or : le laisser en veille revient à gaspiller en une année 462 kWh*. C’est l’équivalent de la consommation électrique du four et du lave-linge !

 

Pourquoi certains appareils consomment de l’électricité alors qu’ils sont éteints ?

Cafetière électrique, machine à expresso, bouilloire, grille-pain, robot ménager, ventilateur, presse-agrume, multicuiseur, luminaires à variateur, console de jeu vidéo, décodeur TV… Tous sont équipés d’un transformateur qui convertit le courant à 220 volts en 12 volts. Ce transformateur est situé avant l’interrupteur principal de l’appareil. Ce qui veut dire que même si l’interrupteur est sur off, le transformateur est toujours sous tension et consomme un courant résiduel. C’est pareil pour les chargeurs (téléphone, tablette, rasoir électrique…) qui eux aussi ont un transformateur.
drapeau union européenne

Si on ajoute ces consommations cachées, ou passives, à l’énergie demandée par les veilles, ça finit par peser sur la facture comme écrit plus haut. Et à l’échelle d’un pays comme la France, à combien s’élève cette électricité consommée sans vraiment servir ? 2300 MW par an selon les experts*. Soit la production de deux réacteurs nucléaires.

Un gaspillage face auquel l’Europe a réagi. Depuis 2010, elle impose que la puissance des veilles ne dépasse pas 0,5 W pour la plupart des appareils du quotidien (alors que certains modèles anciens pouvaient atteindre beaucoup plus en veille). Et depuis 2017, la puissance des veilles des appareils connectés au web ou à des réseaux de données ne doit pas excéder 3 W (contre 6 W auparavant). Les modèles les plus récents sont donc beaucoup moins gourmands au repos.

 

Débrancher ou ne pas débrancher ? Telle est la question.

éteindre la boxLe mieux est d’agir avec discernement, en suivant ces 7 conseils.

  1. Débranchez systématiquement les appareils d’utilisation ponctuelle : petit électroménager (cafetière, bouilloire, robot…), chargeurs de téléphone et autres équipements portables, radiateurs d’appoint, consoles de jeu…
  2. Ne débranchez pas le lave-linge ou le lave-vaisselle dont les veilles servent à détecter des fuites d’eau.
  3. Débranchez votre box la nuit : vous pouvez économiser jusqu’à 20 € par an.
  4. Évitez les branchements/débranchements à répétition qui peuvent à la longue endommager les prises et les appareils. 
  5. Choisissez plutôt des multiprises avec interrupteurs pour mettre hors ou sous tension des équipements par groupe d’usage (télé+DVD+décodeur+console, par exemple, ou encore ordi+imprimante+écran+box).
  6. Pour des usages différenciés de vos appareils, privilégiez les modèles de multiprises avec interrupteurs individuels : vous pouvez ainsi regarder la télévision sans avoir à mettre en fonctionnement le lecteur DVD ou la console de jeu.
  7. Pour les équipements les plus sensibles aux coupures de tension (TV, informatique), vous pouvez utiliser des prises ou multiprises coupe-veille : elles bloquent automatiquement l’arrivée du courant quand vous éteignez ou mettez en veille l’appareil.

* Source Ademe-AFP Powermetrix