Prêt à relever le challenge ?

Localisez-vous pour connaître la consommation électrique de votre ville.

Merci pour votre engagement : il fait de l’effet !

C’est le printemps ! Le froid s’éloigne, et la météo de l’électricité s’annonce plus clémente…  Même si nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise qui ferait bondir les compteurs : parfois, il neige en avril. Quoi qu’il en soit, c’est l’heure du bilan pour ÉcoWatt et les ÉcoW’acteurs.  Avons-nous su nous mobiliser suffisamment pour consommer l’électricité moins et mieux ? Quel impact de nos écogestes sur la consommation électrique ? Réponse ici !


Près de 30 jours de consommation électrique fortecalendrier

Cet hiver, le froid n’a pas épargné la Bretagne, avec un impact bien ressenti sur la météo électrique. EcoWatt a observé 21 journées de consommation élevée (signal orange) et 7 journées de consommation très importante (signal rouge). Du côté de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 18 jours orange et 13 jours rouge ont été dénombrés. Sur les trois mois de l’hiver calendaire, on peut donc considérer que nos régions ont passé un mois à haut niveau de consommation d’électricité.

 


 

 

La communauté ÉcoWatt s’est agrandie

climatLe site monecowatt.fr et les réseaux sociaux ont suscité un fort intérêt, pas seulement lors des périodes de signal orange ou rouge. D’une façon ou d’une autre, 700 000 personnes ont été touchées (soit plus de 8 % de la population bretonne, provençale, azuréenne et alpine) par les messages et contenus incitant aux écogestes, aux challenges et plus globalement à une consommation électrique plus éclairée. La communauté ÉcoWatt s’est agrandie sur Facebook pour atteindre 20 000 fans. Et tous ces ÉcoW’acteurs ont su se mobiliser par des engagements concrets : plus de 13 500 challenges ont été relevés, soit plus de 40 000 écogestes réalisés… Et plus de 600 000 MiniWatts attrapés ! Sans compter tous les écogestes qui ont été faits sans forcément être matérialisés dans un challenge.

Bravo à toutes et tous !

 


La puissance de l’écogestepuissance

Quel impact de votre engagement ? Cela se joue à plusieurs niveaux. Il y a d’abord l’effet concret de chaque écogeste. Toutes les fois où vous utilisez un appareil électrique moins et mieux, toutes les fois où vous décidez de ne pas l’utiliser (au moment des pointes de consommation par exemple), vous ne faites pas qu’attraper des MiniWatts : vous évitez de consommer inutilement des Watts. Un exemple ? Le frigo ! Dépoussiérer régulièrement la grille arrière est un écogeste simple qui permet d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie, soit 93 kWh par an (un frigo consomme en moyenne 310 kWh/an1). Un autre exemple ? Le ballon d’eau chaude. La consommation moyenne d’électricité par personne et par an est de 800 kWh2 pour l’eau chaude sanitaire. Pour une famille de quatre personnes, cela fait 3200 kWh par an. Couper l’électricité sur le ballon avant de partir en vacances pour deux semaines permet à cette famille d’alléger sa consommation électrique de 131 kWh3. On pourrait continuer la liste à l’infini : votre écogeste se joint à d’autres, des centaines, des milliers… L’effet cumulé est énorme. C’est ainsi que la mobilisation des ÉcoW’acteurs, lors d’une pointe de consommation en région Provence-Alpes-Côte d’Azur il y a quelques années, a permis de réduire l’appel de puissance électrique de 70 MW !


Bonnes nouvelles pour le climatclimat

À plus grande échelle, votre engagement participe d’une tendance profonde : la consommation électrique française n’augmente plus. À 474 TWh en 2018 (474 millions de MW), elle est stable voire en légère baisse depuis 6 ans4. Il y a plusieurs explications à cela : la maîtrise de la consommation par vos écogestes en fait partie.
Cette bonne nouvelle en amène une autre : les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en France (et pas qu’en France !), grâce à la baisse des consommations d’énergies (à laquelle votre engagement contribue) et à la part croissante des énergies renouvelables (dont vos écogestes facilitent la consommation).
Alors n’oubliez pas : il n’y a pas de petites économies d’énergie. Chaque fois que vous faites un écogeste, vous faites quelque chose de grand, quelque chose d’important. Continuez et ne lâchez rien !

 

1. Source Éco2mix.

2. Source Selectra.

3. Calcul : 3200 kWh / 365 jours = 8,76 kWh par jour x 15 jours de vacances = 131,4 kWh.

4. Source RTE, Bilan électrique 2018.